Guy Allen dessine pour Mazda

Guy Allen dessine pour Mazda

Guy Allen dessine pour Mazda

En vedette
Véhicules neufs
Esquisse d'expérience
 
Afin de créer une série d'affiches pour ses concessions, Mazda Canada a fait appel à un artiste britannique passionné d'automobile ayant des liens familiaux avec le Japon.
 
Plus que des clients, Mazda Canada considère ceux qui achètent ses produits comme des partenaires unis par une même passion pour la conduite. Une sorte de club Mazda. Or, dans le cadre d’une initiative visant à créer une ambiance de club chez ses concessionnaires, Mazda a commandé une série d’illustrations reflétant les moments clés de son histoire et de sa philosophie. Ces œuvres seront affichées en concessions. L’auteur de ces créations est l’artiste britannique Guy Allen qui, en plus de nous ramener à la belle époque de l’automobile, évoque les affiches de voyages des années 1920 et 1930. Mazda Canada a ainsi choisi quels modèles présenter : de la Type GA de 1945 à la Cosmo de 1967, en passant par la RX-7 de 1978 et la nouvelle MX-5 RF. Sans oublier une autre voiture unique : la 787-B, qui a gagné les 24 Heures du Mans en 1991. L’image de Guy, parfaitement cadrée, illustrant la 787 passant dans un tunnel est parmi les plus saisissantes en son genre.
 
« CES DESSINS ONT UNE QUALITÉ RAPPELANT LES MANGAS, CE QUI NE SURPREND PAS LORSQUE L’ON SAIT QUE GUY FAIT ÉGALEMENT DE LA BD. »
 
 
« L’angle est important, car il influence l’allure de la voiture et l’émotion qui s’en dégage, dit-il. Ainsi, Mazda voulait voir l’arrière de la Cosmo, car ses feux sont très particuliers. » Guy utilise des technologies traditionnelles et nouvelles : à partir d’une photographie, il esquisse la voiture à l’aide d’un logiciel. D’autres détails, comme les pneus ou la chaussée, sont dessinés à la main, numérisés et ajoutés à l’image principale. Un coup d’œil aux illustrations de Guy pour Mazda confirme cette façon de travailler. Les voitures se détachent sur des fonds blancs, gris, et rouge cristal vibrant Mazda. D’autres images, comme le cheval et son cavalier, incarnent l’esprit Jinba-Ittaï de Mazda et sa philosophie de conception KODO.
 
Ces dessins ont une qualité s’apparentant aux mangas, ce qui ne surprend pas lorsque l’on sait que Guy fait aussi de la BD. Autre influence : Mirei son épouse d’origine japonaise, illustratrice influencée par les motifs traditionnels de son pays. « Mazda voulait un motif qui s’intégrerait dans ses bannières, dit Guy. Mirei a participé à la création d’un fond géométrique pour les œuvres comportant du texte. » « J’ai apporté ma perspective, dit Mirei. Je suis de Tokyo, mais j’ai vécu à Hiroshima [ville de Mazda]; une région traditionnelle, mais aussi moderne, progressive et internationale. » Guy acquiesce. Cela ressemble sans aucun doute au fabricant automobile le plus connu de cette grande ville.
 
Texte Anthony Teasdale