L’avenir du moteur rotatif Mazda

moteur rotatif Mazda

 

Le moteur rotatif Mazda était l’une des caractéristiques les plus distinctives des véhicules Mazda dans les années 80 et 90. Propulsant la Mazda RX-7 FD3S, le moteur rotatif a acquis un statut légendaire parmi les passionnés grâce à sa capacité à monter en régime à des hauteurs stratosphériques, avec sa combustion unique et sa sonorité distinctive. La dernière fois que Mazda a proposé le moteur rotatif, c’était sur la RX-8, qui a été retirée en 2012. Depuis lors, les fans de Mazda et les passionnés d’automobiles en général ont supplié le constructeur automobile japonais de réintroduire ce groupe motopropulseur unique.

Le moteur rotatif Mazda pourrait revenir sur le Mazda MX-30 électrique

Mazda a entendu ce que le marché disait et, si l’on en croit les rapports de début d’année, nous verrons le moteur rotatif ressuscité sur le véhicule électrique Mazda MX-30. Le constructeur automobile japonais semble avoir confirmé la nouvelle au salon de l’automobile de Bruxelles en janvier, où il a présenté le Mazda MX-30 et a annoncé qu’il serait proposé avec un prolongateur d’autonomie basé sur le moteur rotatif. Le dévoilement du MX-30 sur le marché européen et la nouvelle subséquente qu’il comportera un prolongateur d’autonomie utilisant la technologie rotative brevetée de Mazda n’est pas nécessairement nouvelle, car le fabricant japonais avait évoqué un prolongateur d’autonomie rotatif dès 2020.

Il n’est pas encore clair comment le moteur rotatif pourrait être utilisé dans le MX-30 électrique, bien qu’il semble qu’il fournira un composant à essence qui transformerait essentiellement le MX-30 en véhicule hybride rechargeable.

Le moteur rotatif est bien adapté aux véhicules électriques

L’application d’un moteur rotatif dans un véhicule électrique comme le Mazda MX-30 fait beaucoup de sens. La principale caractéristique distincte du moteur à piston rotatif est la faible vibration fournie par la conception unique du piston. Cela crée un avantage significatif en réduisant le bruit de fonctionnement et en réduisant les éléments NVH externes. Le fonctionnement plus silencieux se marierait bien avec la motorisation électrique du MX-30. Là où le moteur rotatif se démarquait moins, c’était dans ses performances à plus haute vitesse qui nécessitaient une énorme quantité d’huile et des changements de vitesse constants pour obtenir une performance optimale. Appliqué au MX-30 en tant que prolongateur d’autonomie, le moteur rotatif interviendrait principalement à des vitesses inférieures, réduisant ainsi significativement certains de ses inconvénients.

Le moteur rotatif est synonyme de Mazda depuis des décennies et le constructeur ne le laissera pas mourir. C’est une excellente nouvelle pour les passionnés. L’idée d’utiliser un moteur rotatif pour augmenter l’autonomie rendrait un véhicule électrique déjà unique encore plus distinct, tout en créant une expérience de conduite remarquable pour les propriétaires de MX-30. Non seulement le Mazda EV se distinguerait par son groupe motopropulseur électrifié, mais l’ajout d’un moteur rotatif offrirait un nouveau niveau de performance et de plaisir de conduite lorsque la batterie est épuisée. Restez à l’écoute pour en savoir plus sur le retour du moteur rotatif Mazda dans un avenir proche.

Mazda MX-5 2023

Semaine paiements à partir de 90 $

Profitez de l'offre

PARTAGEZ